Conflits d’intérêts

Politis  • 21 février 2013
Partager :

Le Réseau environnement santé (RES) s’insurge contre l’avis rendu le 8 janvier par l’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) sur l’aspartame. Selon elle, cette substance et ses produits de décomposition « ne posent pas de problème de toxicité pour les consommateurs aux niveaux actuels d’exposition ». Cet avis « présente de graves manques aux règles de la déontologie de l’expertise », riposte le RES : plusieurs membres du groupe de travail de l’Efsa travaillent pour l’agroalimentaire, aucune audition n’a été organisée, l’Efsa a copié-collé sans le signaler des passages d’une étude financée par le fabricant d’aspartame Ajinomoto, aucune analyse exhaustive de la littérature scientifique n’a été réalisée…

Société Santé
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don