Contraception : Le Planning familial se défend

Un député reprochait au Planning familial d’avoir distribué des pilules de 3e et 4e générations « comme des bonbons ».

Politis  • 14 février 2013
Partager :

Le Planning familial a répondu le 11 février, dans un communiqué, aux accusations de l’élu PS Gérard Bapt. Dans un entretien publié le 3 ** février sur le jdd.fr, le député et cardiologue reprochait au Planning familial d’avoir distribué des pilules de 3e et 4e générations « comme des bonbons », certaines « fournies gratuitement par les labos ». Des accusations « sans preuve » selon l’organisation, qui prône la prescription de pilules remboursées, donc de 2e génération, et rappelle que le nom « planning familial » est utilisé par de nombreux centres, en France, ne dépendant pas de sa gestion.

Société Santé
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don