Jean-Claude Mailly : « Un accompagnement des politiques d’austérité »

Selon Jean-Claude Mailly (FO), la philosophie du projet de loi est : la flexibilité, c’est maintenant ; les droits nouveaux, c’est demain, peut-être.

Très critique sur le contenu de l’avant-projet de loi qui sera présenté en conseil des ministres le 6 mars, le secrétaire général de FO appelle les parlementaires à en modifier les mesures les plus contestées. Un avant-projet de loi transpose le contenu de l’accord national interprofessionnel (ANI) du 11 janvier, dit de « sécurisation de l’emploi ». Quelle est l’analyse de FO ? Jean-Claude Mailly : Notre analyse n’a pas changé avec cet avant-projet de loi. Ainsi, le patronat a obtenu satisfaction sur les…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents