Ouvrir son site internet

Que faire ? Depuis deux ans, le site Internet de l’association dont s’occupe Arthur est hébergé sur un service gratuit. Une option prise en urgence par l’ancienne équipe lors du lancement de la structure. Mais l’hébergeur américain place des pubs dans l’espace public et l’adresse que le visiteur doit taper pour y accéder est sous la forme www.nom-du-site.nom-hebergeur.com. Pas très pro. Alors qu’aujourd’hui Arthur songe à changer de solution, impossible de récupérer la base de données, les archives du…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.