Notre-Dame-des-Landes : le tribunal autorise l'expulsion de la Châtaigneraie

Le tribunal de Saint-Nazaire a prononcé, sans surprise, l'expulsion des cabanes construites sur les lieux de la Châtaigneraie, une ferme détruite au mois d'octobre.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Les opposants au projet d'aéroport s'y attendaient, la décision est tombée ce mardi 26 mars : le tribunal de Saint-Nazaire a autorisé l'expulsion des cabanes construites depuis le 17 novembre à la Châtaigneraie, une ferme détruite pendant la vague d'expulsion de l'automne.

Illustration - Notre-Dame-des-Landes : le tribunal autorise l'expulsion de la Châtaigneraie Quatre « zadistes » comparaissaient le 12 mars dans cette affaire. Ils avaient donné leur nom le 11 décembre 2012 pour se déclarer occupants de ces cabanes, où se relaient chaque semaine des comités de soutien différents, venus de toute la France et d'Europe.

Lire > ND-des-Landes : la Châtaigneraie sera fixée le 26 mars

L'expulsion de ce lieu central et symbolique de la mobilisation contre le projet d'aéroport est pourtant plus qu'improbable à court terme. Le rapport de la commission de dialogue - mise en place en novembre pour calmer le face à face électrique entre opposants et forces de l'ordre - est attendu pour le début du mois d'avril.

La mobilisation sort surtout renforcée des quatre mois de «trêve» concédés par le premier ministre en novembre.

Lire > [Vidéo] Notre-Dame-des-Landes : bientôt envolé, le projet ?

Illustration - Notre-Dame-des-Landes : le tribunal autorise l'expulsion de la Châtaigneraie - JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP


Haut de page

Voir aussi

Articles récents