Protéger les victimes de la traite

Bien qu’encadrés par la loi, les programmes d’aide aux personnes exploitées par un réseau de prostitution sont peu appliqués.

Lena Bjurström  • 21 mars 2013 abonné·es

Quand on lui parle de prostitution et de traite des êtres humains, Claude Boucher, présidente des Amis du Bus des femmes, s’agace : « Qu’on arrête de confondre ! La traite, c’est bel et bien de l’esclavage ! » Pour elle, cet amalgame

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 2 minutes