Retraites : L’accord épargne les capitaux

La réforme des retraites complémentaires néglige d’autres sources de financement.

Une baisse supplémentaire des pensions est programmée. C’est le seul remède retenu dans le protocole d’accord du 13 mars destiné à assainir la situation financière des retraites complémentaires des salariés du privé. À savoir l’Agirc pour les cadres et l’Arrco pour tous les salariés. Selon les estimations du Medef, ces mesures permettraient d’économiser près de 5 milliards d’euros d’ici à fin 2015 et quelque 11 milliards d’ici à fin 2017. L’accord, qui inspirera le gouvernement pour la prochaine réforme…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.