Venezuela : Le chavisme sans Chávez

Le dauphin d’Hugo Chávez, Nicolas Maduro, est désormais aux commandes du pays. Son premier défi : gagner les élections anticipées qui doivent se tenir dans les trente jours.

En larmes, l’imposant Nicolas Maduro a annoncé la mort d’Hugo Chávez devant les caméras le 5 mars. Le désormais président par intérim a le destin du pays de la révolution bolivarienne entre ses mains. Il sera sans aucun doute le candidat des socialistes lors d’élections qui doivent être convoquées dans les trente jours suivant la mort du comandante. Hugo Chávez avait en effet désigné Maduro comme son successeur le 8 décembre dernier, conscient que sa dernière bataille contre le cancer pouvait lui être…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents