11.6 : La mélancolie du convoyeur de fonds

Dans 11.6, de Philippe Godeau, François Cluzet est remarquable en Toni Musulin.

Christophe Kantcheff  • 4 avril 2013 abonné·es

Àelle seule, la personnalité de Toni Musulin est romanesque : un convoyeur de fonds – pas toujours d’humeur facile mais ne posant pas de gros problème à sa direction ni ne se distinguant dans la vie par un

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Cinéma
Temps de lecture : 2 minutes