L’apartheid qui ne dit pas son nom

Le journaliste du Monde Michel Bôle-Richard dresse un inventaire terrible du système ségrégationniste israélien.

Denis Sieffert  • 4 avril 2013 abonné·es

Ancien correspondant du Monde en Afrique du Sud, de 1984 à 1990 (les dates ont de l’importance), Michel Bôle-Richard sait de quoi il parle. En usant pour Israël du mot « apartheid », qui en afrikaner signifie littéralement « mis à

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans le dossier
Chômage : Comment s'en sortir ?
Temps de lecture : 2 minutes