Le Collectif des parents d’élèves de la Seine-Saint-Denis reçu par M. Peillon

Le ministre de l'Éducation a entendu les parents d'élèves sur la question des remplacements et promet la création de 120 postes d'enseignants sur le département. Réactions à la sortie du ministère.

Cet article est en accès libre. Politis ne vit que par ses lecteurs, en kiosque, sur abonnement papier et internet, c’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas prendre de publicité sur son site internet. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance, achetez Politis, abonnez-vous.


Sept membres du Collectif de parents s'élèves de la Seine-Saint-Denis ont été reçus ce vendredi matin par le ministre de l’Éducation, Vincent Peillon. 

Réunis dans un café à la sortie du l’entrevue, le petit groupe affichait une satisfaction prudente. L’ouverture d’un dialogue est « appréciée » mais surtout, ce rendez-vous a débouché sur une victoire : la création de 120 postes d’enseignants dont 60 consacrés au remplacement. « Il y avait un rattrapage à faire » , a convenu le ministre. « Il ne s’agit-là que d’un retour à la normale » a commenté Loïc Canitrot, membre du Collectif.

Le collectif de parents d’élèves de Seine-Saint-Denis s’est fédéré autour une revendication phare « un enseignant formé devant chaque classe » . Occupant des établissements pour sensibiliser les pouvoirs publics sur la situation scolaire en Seine-Saint-Denis, ils publiaient en octobre 2012, 10 revendications pour un « plan d’urgence dans le 93 ».

Lire > Plan d’urgence pour le 93 

Vincent Peillon aurait également entendu les autres demandes du Collectif, dont la scolarisation des enfants de moins de trois ans et l’accueil des enfants porteurs de handicap.

Les parents ont assuré rester vigilants sur les moyens alloués à ces mesures : « Nous avons besoin d’un choc éducatif pour le 93, commente Loïc Canitrot. Je ne sais pas s’ils y sont financièrement prêts. »


Photo : ROGER ROZENCWAJG / PHOTONONSTOP

Haut de page

Voir aussi

Articles récents