Scolarisation des roms : la course d'obstacles

Obligatoire selon la loi, la scolarisation des enfants Roms reste un défi dans de nombreuses municipalités.

« Tout enfant entre 6 et 16 ans doit aller à l'école ! » Ce rappel de la loi, Véronique Decker, directrice d'école, le répète comme un mantra. Car pour les enfants Roms, toute obligatoire qu'elle soit, la scolarisation est un long parcours d'obstacles administratifs. -* À lire jeudi sur Politis.fr : Quel avenir pour les Roms en France ? En septembre dernier, la ministre déléguée à la Réussite éducative, George Pau-Langevin, adressait trois circulaires aux recteurs d'académie, dont une rappelant que «…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.