« Socialiste », un mot tabou

Denis Sieffert  • 4 avril 2013 abonné·es

Ainsi donc, l’un est socialiste, et l’autre ne l’est pas. À deux jours d’intervalle, François Hollande et Jean-Marc Ayrault ont apporté à la même question des réponses à peu près opposées, l’un sur France 2, l’autre au Journal du dimanche. Il revenait au second – celui qui est encore « socialiste » – d’accomplir cette tâche ingrate : nous convaincre que cette contradiction n’en était pas une. Le Président n’ayant fait

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)

Une analyse au cordeau, et toujours pédagogique, des grandes questions internationales et politiques qui font l’actualité.

Temps de lecture : 5 minutes