Dans la manif « Coup de balai », ils se démarquent de Mélenchon

La manifestation du 5 mai a rassemblé des opposants à la politique du gouvernement qui n’adhérant pas tous pleinement aux mots d’ordre de Jean-Luc Mélenchon.

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


Dans un cortège en rangs serrés, dimanche 5 mai à Paris, le Front de Gauche et le PCF représentaient le gros des troupes. S’étaient joints à eux, quelques centaines de militants du Parti de décroissance, d’Europe Écologie Les Verts, mais aussi des ouvriers en lutte d’Unilever, de Fralib, ou encore d’Arcelor Mittal.

La parole à deux observateurs du «Hollandisme» qui se démarquent des positions de Jean-Luc Mélenchon :


Photo : AFP / THOMAS COEX

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.