Parutions de la semaine

Politis  • 30 mai 2013
Partager :

Robespierre

Une politique de la philosophie

Georges Labica, préface de Thierry Labica, éd. La Fabrique, 216 p., 10 euros

L’« incorruptible ». C’était, on le sait, le surnom donné de son vivant à Robespierre. Écrit « dans la tourmente du bicentenaire » et paru en 1990, ce livre brillant du philosophe marxiste et anticolonialiste Georges Labica est aujourd’hui l’objet d’une réédition bienvenue par La Fabrique, augmentée d’une passionnante présentation du fils de l’auteur. Il montre la « dignité philosophique » d’un Robespierre dont la pensée politique est « produite au moment où elle se joue », pendant la Révolution, qu’elle n’a cessé d’œuvrer à « préserver et continuer envers et contre tout ». Une exigence, celle du « courage de la pensée »

Changer d’Europe

Élisabeth Gauthier, Marie-Christine Vergiat et Louis Weber, Éditions du Croquant, 127 p., 8 euros.

Ce petit livre de la collection « Enjeux et débats » d’Espace Marx propose une synthèse de l’état de l’Union européenne et ouvre quelques pistes alternatives. Les auteurs, Élisabeth Gauthier, directrice d’Espaces Marx, la députée européenne Marie-Christine Vergiat et Louis Weber, de la Fondation Copernic, donnent de brèves définitions des institutions européennes et financières, et font le point sur l’évolution des textes à partir du socle que constitue toujours le traité de Maastricht de 1992. Ils montrent que, dans la conception néolibérale, « pour définir les règles, confiance est faite aux experts et non aux politiques ». Ce qui conduit à une interrogation évidemment centrale : ne sommes-nous pas déjà entrés dans une ère post-démocratique ?

Le Petit Pierre

Dico décalé

Pierre Mahaut, préface de Marcel Rigout, éd. Solilang, 200 p., 15 euros.

Le Robert n’en prendra pas ombrage, car ce « dico décalé de l’ordre républicain   » ne chasse vraiment pas sur les mêmes terres. Son auteur, Pierre Mahaut, nous propose au moins deux cents définitions fortement teintées d’humour et néanmoins très politiques. Un petit exemple trouvé à la lettre « Œufs », comme « Économie » : « Il faut laisser la main invisible du marché coordonner les égoïsmes des acteurs économiques, pour optimiser la production des richesses. Pour la distribution desdites richesses, la même main te fait un joli doigt d’honneur. » Ou cette autre, à la lettre « Aime » comme « Marché » : « Quand je pense qu’ils ont planqué les spéculateurs prédateurs derrière cette charmante pratique d’échange villageois. Ah, les faux-culs ! »

Idées
Temps de lecture : 2 minutes
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don

Pour aller plus loin…

Mauvaises filles
Chronique • 25 janvier 2023

Mauvaises filles

L’historienne et féministe Christelle Taraud clame dans cette chronique son amour pour les « filles des champs ou du macadam, filles de fortifs ou de bidonvilles, filles de joie ou bien de peine »… et toutes les autres.
Par Christelle Taraud
Musulmans français, l’ethnicisation par la religion
Sociologie • 25 janvier 2023 abonné·es

Musulmans français, l’ethnicisation par la religion

Sociologue, Marie-Claire Willems s’interroge dans un essai fouillé et rigoureux sur l’identité musulmane dans la société française aujourd’hui. En montrant combien il est complexe de s’en détacher, telle une assignation d’origine ethnique. Et non une croyance religieuse.
Par Olivier Doubre
« L’écologie est une bataille collective, systémique et anticapitaliste »
Entretien • 25 janvier 2023 abonné·es

« L’écologie est une bataille collective, systémique et anticapitaliste »

Depuis 2018, la jeune militante Léna Lazare réfléchit aux stratégies pour faire vaciller la politique néolibérale et antiécologique des macronistes. Et s’en prend aux « technosolutionnistes ». Un regard lucide et radical jamais hors sol.
Par Vanina Delmas
Critiquer l’intersectionnalité, ou l’épreuve de l’ordre zoosocial
Intersections • 20 janvier 2023

Critiquer l’intersectionnalité, ou l’épreuve de l’ordre zoosocial

Les catégories « humain » et « animal » n’existent pas a priori mais seulement au terme des processus d’humanisation et d’animalisation des individus. Ne pourrait-on attendre des approches intersectionnelles qu’elles incluent la frontière animal/humain à leur analyse de la structuration inégalitaire de l’ordre social ?
Par Kaoutar Harchi