Pierre Henry : « La consultation ne suffit pas, il faut une vraie concertation »

Pierre Henry réagit aux annonces de Manuel Valls. Pour lui, une réforme ambitieuse ne pourra se faire sans l’expertise des associations.

Un système d’asile commun : après trois ans de négociation, la Commission européenne a annoncé le 26 avril avoir trouvé un accord avec les États membres, imposant des normes communes pour le traitement des demandes d’asile, l’accueil des demandeurs et la garantie de leurs droits. Le dispositif devra être transposé dans les législations nationales d’ici à deux ans. Manuel Valls, ministre de l’Intérieur, a détaillé le 5 mai, dans un entretien au Monde, la forme qu’il pourrait prendre en France. Pour Pierre…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents