Yannick Jadot : « Cette lubie nous fait perdre du temps »

Avec le gaz de schiste, l’Europe s’illusionne sur le retour d’une énergie abondante et bon marché.

L’engouement marqué par certains pays européens pour l’exploitation du gaz de schiste occulte, selon Yannick Jadot, les difficultés économiques liées au secteur déjà apparues aux États-Unis et les dangers environnementaux. Le dernier Conseil européen vient d’adopter des positions favorables à l’exploitation du gaz de schiste. Est-ce une surprise ? Yannick Jadot : Pas vraiment, hélas. Nos positions sont fréquemment battues ces derniers temps à l’échelon européen. Une contre-révolution libérale est en marche…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Tirs de la BAC à Stains : la version policière démontée par une reconstitution en 3D

Sur le vif accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.