Amory Lovins, l’homme qui voulait réinventer le feu

Le physicien américain Amory Lovins est venu à Paris présenter son travail sur un scénario de transition énergétique.

Un homme à l’allure discrète. C’est lorsqu’il commence à disséquer nos gaspillages d’énergie qu’Amory Lovins, physicien américain de 65 ans, impressionne. Inventeur, en 1989, du concept négaWatt, il est considéré comme l’un des meilleurs spécialistes de la transition énergétique et écologique. Venu s’en faire l’avocat en France, invité notamment à l’Assemblée par le député Denis Baupin (EELV) pour son dernier livre, Réinventer le feu, l’expert a rapidement constaté que les multinationales de l’électricité…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents