De la prison avec sursis pour deux militants du comité Hakim Ajimi

Le tribunal correctionnel de Grasse a condamné, ce lundi, deux membres du comité Vérité et justice pour Hakim Ajimi à quatre mois de prison avec sursis et 150 euros d’amende pour outrage et insulte envers des policiers. Ils étaient poursuivis pour avoir traité d’« assassins » des policiers au cours d’une manifestation, au troisième jour du procès de l’affaire, le 19 janvier 2012. Les deux prévenus nient avoir visé un agent en particulier. « C’est une décision purement politique, s’emporte ce lundi Walid,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.