Mandela : Inspiré par Gandhi

Nelson Mandela a été très tôt imprégné d’une philosophie non-violente. Récit d’une existence tournée vers une farouche revendication d’égalité.

Nelson Mandela a eu trois vies. La première est celle des années de formation et de la prise de conscience politique. Issu d’une famille royale de l’ethnie Xhosa, dans la province du Transkei, Rolihlahla (à qui une institutrice donnera le prénom de Nelson) est le premier enfant de la famille à fréquenter l’école, puis l’université. C’est là, à Fort Hale, où il poursuit ses études de droit, qu’il se heurte pour la première fois au nationalisme et au racisme des Afrikaners. Et c’est au cours de ces années,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le bac des uns et le bac des autres

Culture
par ,

 lire   partager

Articles récents