Psychiatrie : Internements en hausse

Le nombre d’hospitalisations psychiatriques sans consentement aurait augmenté de près de 50 % en cinq ans.

Politis  • 6 juin 2013
Partager :

Le nombre d’hospitalisations psychiatriques sans consentement aurait augmenté de près de 50 % en cinq ans selon un prérapport de la mission parlementaire sur la santé mentale. Entre 2006 et 2011, les hospitalisations à la demande d’un tiers ont augmenté de 44 % et les hospitalisations d’office, sur ordre du préfet ou du maire, de 41 %. Sans demander le retrait de la très controversée loi de 2011, la mission parlementaire devrait proposer que la décision de sortie du patient hospitalisé d’office devrait être une responsabilité médicale et non plus du ressort du préfet.

Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don

Pour aller plus loin…