Taxe Tobin : les banquiers veulent sa peau

Le gouvernement français préparerait-il une nouvelle reculade ?

Enfin une victoire ! C’est ce que nous avions cru en janvier dernier, quand onze pays de la zone euro avaient adopté la taxe sur les transactions financières (TTF) dans le cadre d’une « coopération renforcée ». Cette décision s’appuyait sur le projet de TTF, présenté en 2011 par la Commission européenne, et qu’Attac et les associations spécialisées avaient accueilli plutôt favorablement parce qu’il prévoyait de taxer tous les produits financiers dérivés, lesquels ont nourri une spéculation débridée pendant…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents