Henri Alleg est mort

Le journaliste et militant communiste Henri Alleg s’est éteint mercredi à l’âge de 91 ans. L’ancien secrétaire général de l’Humanité avait dénoncé la torture pendant la guerre d’Algérie, qu’il avait lui-même subie en 1957, dans un ouvrage paru en 1958 et aussitôt interdit, la Question . Henri Salem, devenu « Alleg » pendant la guerre, adhère au Parti communiste algérien (PCA) après son arrivée à Alger en avril 1940. Il devient membre du comité central du parti, puis dirige le quotidien Alger républicain en…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents