La déchéance de Detroit

En déclin depuis plus de soixante ans, la capitale de l’automobile est aujourd’hui en faillite.

Le 18 juillet, la ville américaine de Detroit (Michigan) a été déclarée en faillite. Acculée par une dette de plus de 18 milliards de dollars, la municipalité avait déjà annoncé, le mois dernier, qu’elle serait obligée de faire défaut sur une partie de cette somme. Dans ces circonstances, le placement de la ville sous la protection de la loi encadrant les faillites des collectivités serait « la seule solution pour s’attaquer à un problème qui n’a fait que s’amplifier ces soixante dernières années », selon…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.