La guerre rentrée

Un livre illustré de Mathias Enard et Pierre Marquès sur l’ex-Yougoslavie.

Tout sera oublié, un livre illustré réalisé en duo par l’écrivain Mathias Enard et le peintre Pierre Marquès, retrace l’histoire d’une commande faite à ce dernier. Une commande particulière et ainsi résumée : « L’été 1991, les Serbes, les Bosniaques, les Croates commencent à se foutre sur la gueule, et vingt ans plus tard on me demande d’imaginer un monument qui ne soit ni serbe, ni bosniaque, ni croate, pour cette guerre oubliée plus que terminée. » Pierre Marquès est perplexe, et il a raison. La…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.