Ordre républicain

L’immense majorité des musulmans détestent le voile intégral, mais dans un contexte d’islamophobie, ils n’aiment pas cet acharnement faussement républicain.

Acte premier : nous sommes à Trappes, en plein ramadan. Il fait chaud. Tout est calme. Le quartier des Merisiers est comme assoupi. Une femme portant niqab attend l’autobus avec sa mère et son mari, quand trois policiers en patrouille aperçoivent le voile prohibé. Leur sang ne fait qu’un tour. Il n’y a rien de plus urgent, pensent-ils, que de faire appliquer la loi républicaine sous cet abribus. Rudoiements, insultes, échanges de coups, l’affaire tourne au grabuge. Le mari est traîné au poste. Acte deux :…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.