Photo : Vendôme

Nouvelle édition des Promenades photographiques de Vendôme.

Cet article est en accès libre. Pour rester fidèle à ses valeurs, votre journal a fait le choix de ne pas se financer avec la publicité. C’est la seule garantie d’une information véritablement indépendante. Ce choix a un coût, aussi, pour contribuer et soutenir notre indépendance : achetez Politis, abonnez-vous.


Nouvelle édition des Promenades photographiques de Vendôme, déclinée dans toute la ville, avec pas moins de dix-huit expositions dont le point commun est l’être humain. Social, spirituel, mortel. Frédéric Nauczyciel braque son objectif dans les intérieurs, saisissant la distance entre les êtres, les silences comme les échanges. Ari Versluis s’interroge, à travers les codes vestimentaires, sur la contradiction entre individualité et uniformité. Tandis que Denis Paillard s’est concentré sur la désespérance de la Bosnie actuelle, à travers ses stigmates physiques et psychologiques. Loin des mises en scène orchestrées par Michel Lagarde, interprète de ses propres visions, légères et inventives. Un programme éclectique.


www.promenadesphotographiques.com
Jusqu’au 15 septembre, entrée libre.

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.