Un manifeste noir et électrique

Un premier album de Savages, radical et à l’énergie brute.

On peut trouver deux manifestes sur le site de Savages, dans lesquels le groupe affiche son intention de « créer un son indestructible, une musique et des mots dont le but est de frapper comme l’éclair ou un coup dans la figure ». En résumé : une musique efficace et excitante qui va droit au but. En fin de compte, tout est manifeste chez ce quartet de filles qui publie son premier album. À commencer par leur nom, court et cinglant, sans doute autant choisi pour sa consonance affûtée et tranchante que pour…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Macron, l’Europe et Poutine

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.