Affaire Méric : « Antifas » interpellés

Neuf ont été placés en garde à vue, accusés d’avoir jeté des chaises dans un café.

Politis  • 19 septembre 2013
Partager :

Deux manifestations prévues le 14 septembre ont été interdites à Paris par la préfecture de police, celle-ci craignant des affrontements entre militants antifascistes et groupes d’extrême droite. Les premiers souhaitaient commémorer la mort de Clément Méric par une marche, tandis que les seconds voulaient manifester leur soutien à Esteban Morillo, le principal accusé dans son assassinat. La police a néanmoins procédé à des interpellations uniquement du côté des « antifas », dont neuf ont été placés en garde à vue, accusés d’avoir jeté des chaises dans un café du XVe arrondissement…

Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don