Allende ou Kissinger, il faut choisir!

Michel Soudais  • 11 septembre 2013
Partager :

En cette journée anniversaire du coup d’Etat au Chili, bien des caciques du PS ont tressé des lauriers à Salvador Allende.
Ils y ont mis une insistance tellement suspecte qu’un tweet a retenu mon attention.

Aujourd’hui, je commémore Allende. En décembre, Hollande recevait le chef du complot : Henry Kissinger. Cherchez l’erreur.

? Jean-Luc Mélenchon ! (@JLMelenchon) September 11, 2013

Quelques mots tapés dans la colonne de recherche de Google m’ont aussitôt conduit à cette photo.

Illustration - Allende ou Kissinger, il faut choisir!

Le 7 décembre, François Holande, président «socialiste» de la république française, a bien reçu à l’Elysée Henry Kissinger, le secrétaire d’Etat américain qui a fomenté le coup d’Etat au Chili et n‘a jamais cessé de protéger son ami Pinochet. Realpolitik? Allons donc, le vieux renard n’est plus rien dans l’appareil d’Etat des Etats-Unis.


Aucune excuse donc.


Alors les larmes de crocodile versées sur le renversement d’un président authentiquement socialiste, et démocratiquement élu…

Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don