La Poste en pleine casse des centres de tri

Les centres de tri de La Poste ferment les uns après les autres. Celui de Bobigny, en Seine-Saint-Denis, doit supprimer 230 emplois d’ici à la fin 2014. Une stratégie confirmée par Philippe Wahl, le nouveau PDG du groupe.

« 230 suppressions d’emplois qui ne passeront pas comme une lettre à La Poste ! » , peut-on lire sur le communiqué de presse de la fédération de Seine-Saint-Denis du PCF, daté du 25 septembre. La direction du groupe a en effet annoncé un projet de suppression de 230 emplois, d’ici à la fin 2014, sur sa plateforme industrielle du courrier (PIC), un centre de tri situé à Bobigny, considéré comme étant « à la pointe de la modernité » , indique le communiqué signé par Hervé Bramy, secrétaire départemental du…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents