L’Huma, le PCF, le FdG, un nouvel engagement pour l’ESS

La fête de l’Humanité a été, pour la première fois avec cette ampleur, un lieu de nombreux débats sur l’Economie sociale et solidaire. Le supplément mensuel du quotidien devrait prendre place dans le numéro du premier mardi de chaque mois. ( *Nous avons publié ici l’article qui dans le premier numéro était consacré au projet de Benoît Hamon (voir notre article) et nous joignons à cet article le fac-similé de l’ensemble du numéro* ).
_ Par ailleurs les élus des groupes FdG tant au Sénat qu’à l’Assemblée national devraient être très présents dans le débat sur la Loi Hamon qui débutera les 6 et 7 novembre au Palais du Luxembourg.

Jean-Philippe Milesy  • 18 septembre 2013
Partager :

Le débat central ESS de la Fête associa Jérôme Saddier, conseiller de Benoît Hamon, Jean-Louis Cabrespines, président du CNCRES et du CEGES, Jacques Chemarin, syndicaliste et président de Macif Mutualité et enfin Sylvie Mayer, responsable ESS au PCF. S’il fut beaucoup question du projet de loi, c’est la démocratie et l’engagement citoyen qui furent au centre des interventions qu’il s’agisse du développement coopératif que la place d’une Mutualité santé remise en cause par des mesures extérieures au texte de Benoît Hamon ( et dénoncées ici (voir notre article) ).
La question de la place des salariés et des rapports sociaux au sein des entreprises de l’ESS fut aussi largement abordée.

Mais d’autres débats marquèrent aussi ces trois jours : les coopératives et les luttes sociales (avec François Longérinas animant une discussion avec des Fralib, OMOS, ATTAC, Espace Marx…), la santé et l’hôpital (sous l’égide de la FMF, la proposition de loi sur le droit de préemption des salariés (avec AP2E) et d’autres petits débats nombreux.
_ Et aussi l’esquisse d’un espace dédié dès l’entrée de la Fête.
_ Et encore le stand des Fralib et des Pilpa au Forum social et leur présence aux côtés de Thierry LePaon, secrétaire général de la CGT lors de son intervention du samedi après-midi.

Ces manifestations, très suivies, témoignent d’un investissement nouveau des forces politiques du Front de Gauche et des associations qui y participent, mais aussi des militants et citoyens présents les trois jours à la Courneuve.
_ Alors que la plupart des médias insistent sur l’entrepreneuriat social comme un très cocasse article du Nouvel Observateur (29/08/2013) « Entrepreneur social, c’est tendance ! » (sic), un lien nouveau entre Economie sociale et mouvement social et syndical semble se renforcer.
Ce peut être dans le débat sur les résistances à la (contre)Révolution libérale un point d’appui important.
_ Et puis n’est-ce pas le thème de ce blog ?

Publié dans
Les blogs et Les blogs invités
Temps de lecture : 2 minutes
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don