Pascal Boniface : « Ne pas affaiblir le Conseil de sécurité de l’ONU »

Le directeur de l’Iris, Pascal Boniface, met en garde contre une intervention directe qui aurait des conséquences durables sur l’ONU et plaide pour un armement des rebelles afin de forcer Bachar al-Assad à négocier.

Denis Sieffert  • 11 septembre 2013 abonné·es

Après un G20 qui a confirmé la fracture avec la Russie, Barack Obama déployait en début de semaine une intense activité afin de convaincre le Congrès de lui donner le feu vert pour une intervention en Syrie sans l’aval de l’ONU. Si le Sénat semblait prêt à le suivre, la Chambre des représentants paraissait au contraire majoritairement hostile. Quant à François Hollande, il était condamné à attendre le verdict des parlementaires américains. Tout juste pouvait-il se consoler d’avoir obtenu in extremis une déclaration de tous les dirigeants européens du G20 appelant à « une forte réponse internationale » après l’attaque chimique du 21 août. D’un côté, deux chefs d’État qui jouent leur crédibilité ; de l’autre, le risque, en cas d’intervention sans mandat, d’un affaiblissement durable des instances internationales. C’est ce risque que Pascal Boniface, directeur de l’Institut des relations internationales et stratégiques, analyse dans l’entretien qui suit.

Que pensez-vous du débat en France

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Monde
Temps de lecture : 6 minutes

Pour aller plus loin…

Wilders et le marchepied médiatique
Monde 6 décembre 2023 abonné·es

Wilders et le marchepied médiatique

La victoire surprise de Geert Wilders aux élections législatives néerlandaises anticipées du 22 novembre doit-elle quelque chose aux médias ? D’après des chercheur·es et des journalistes, le populiste d’extrême droite a été dépeint comme « adouci » avant le scrutin. Alors que son programme islamophobe n’avait presque pas changé.
Par Loris Guémart
Milei, un as libertarien des réseaux sociaux à la tête de l’Argentine
Monde 6 décembre 2023 abonné·es

Milei, un as libertarien des réseaux sociaux à la tête de l’Argentine

Javier Milei est devenu le premier président argentin d’extrême droite depuis la fin de la dictature. Une victoire à la suite d’une ascension politique éclair, dans laquelle les médias ont joué un rôle clé.
Par Anaïs Richard
Cisjordanie, la tentation de la lutte armée
Monde 6 décembre 2023 abonné·es

Cisjordanie, la tentation de la lutte armée

Depuis le 7 octobre, au moins 200 Palestiniens ont été tués par l’armée israélienne et les colons en Cisjordanie occupée. L’Autorité palestinienne, qui contrôle une partie de ces terres fragmentées en coopération avec Israël, est largement décrédibilisée. La population locale se tourne vers la lutte armée.
Par Inès Gil
En Jordanie, les réfugiés palestiniens dans la crainte d’un nouvel exode
Monde 24 novembre 2023 abonné·es

En Jordanie, les réfugiés palestiniens dans la crainte d’un nouvel exode

La situation à Gaza et désormais en Cisjordanie ravive les blessures mémorielles des atrocités de la Nakba (1948) et de la Naksa (1967) parmi les réfugiés palestiniens du royaume jordanien. Lequel ne veut pas d’une nouvelle vague de réfugiés sur son territoire.
Par Clément Gibon