Syrie : vrais et faux débats

Les incertitudes du lendemain doivent-elles justifier un soutien même honteux au régime syrien ? Et l’acceptation de ses crimes de masse ?

Denis Sieffert  • 5 septembre 2013 abonné·es

Le moins que l’on puisse espérer dans un débat aux conséquences aussi dramatiques que celui qui nous occupe ces jours-ci à propos de la Syrie, c’est la sincérité des arguments. Il n’est pas sûr, hélas, qu’elle soit toujours au rendez-vous. Ainsi, plus de dix jours après le recours à l’arme chimique sur la population de la banlieue est de Damas, il ne devrait plus être permis de douter des faits. Alors que nous sont

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)

Une analyse au cordeau, et toujours pédagogique, des grandes questions internationales et politiques qui font l’actualité.

Temps de lecture : 5 minutes