Travail : Migaud, le néolibéral

La Cour des comptes, présidée par Didier Migaud, vient de récidiver.

Politis  • 19 septembre 2013
Partager :

Après un document, au printemps dernier, qui « épinglait » le temps de travail et son organisation chez les personnels de l’Éducation nationale, prônant rémunérations au mérite, flexibilité et augmentation des volumes d’enseignement, la Cour des comptes, présidée par Didier Migaud, vient de récidiver dans le même sens, cette fois pour les salariés d’EDF et RTE. D’après son rapport publié lundi 16 septembre, ceux-ci ne travailleraient pas assez et leurs régimes d’heures supplémentaires seraient « exorbitants ». Il est donc demandé à la direction et aux organisations syndicales d’engager sur ces points une « réflexion » dans la « perspective d’une meilleure disponibilité et de gains de productivité ». Les salariés vont sûrement apprécier.

Société
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don