[Vidéo] Avec les opposants au Grand Stade de Lyon, quelques heures avant leur expulsion

Les «zadistes» nous ont ouvert les portes de leur campement, quelques heures avant d’être expulsés mardi matin. Trois familles roms s’étaient jointes à eux depuis cinq jours.

Erwan Manac'h  • 5 septembre 2013
Partager :

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Après un an et demi d’occupation, sur un terrain visé par les travaux d’aménagement du Grand stade de Lyon, les « zadistes » de Décines ont été expulsés, mardi matin. Depuis cinq jours, ils faisaient face à une violente opposition des riverains, qui protestaient contre l’arrivée dans leur campement de trois familles roms.

Lire > À Décines, les opposants au stade accueillent des Roms et soulèvent l’hystérie des riverains

Depuis leur expulsion et la destruction de leur campement, la vingtaine de militants s’est installée sur une place publique de la commune de Décines, d’où ils entendent poursuivre leur «résistance». L’un d’eux était même toujours retranché jeudi midi dans un arbre, au cœur de la zone désormais bouclée par les forces de l’ordre.

Société Travail
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don