Disparition : Décès du romancier Christian Gailly

Il écrivait des histoires graves qui avaient le poids d’une plume.

Politis  • 10 octobre 2013
Partager :

Mort d’une infection pulmonaire le 4 octobre à 70 ans, Christian Gailly écrivait des histoires graves qui avaient le poids d’une plume. De Dit-il à Dring, d’ Un soir au club aux Oubliés, ce sont quatorze romans et un recueil de nouvelles, la Roue, tous chez Minuit, qui swinguent entre drôlerie et mélancolie, entre sourire et désespoir. Gailly a eu la modestie de ne pas rendre rutilante la réelle beauté de son œuvre.

Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don