Droits : Le DAL réclame le respect des lois

Les militants du collectif Droit au logement se sont installés le week-end dernier sous des tentes, place de la République, à Paris.

Politis  • 3 octobre 2013
Partager :

Après le campement de veille, le campement de lutte. Les militants du collectif Droit au logement (DAL) se sont installés le week-end dernier sous des tentes, place de la République, à Paris, pour réclamer l’application des lois sur le logement : Dalo, loi de réquisition, droit à l’hébergement. Ils sont sans-logis, mal-logés, prioritaires au Dalo, ils ont un emploi, sont Français ou en situation régulière et ont fait des demandes d’HLM, mais la galère perdure. Les 40 000 prioritaires au Dalo, qui devraient être logés dans les six mois, attendent depuis plusieurs années. Selon l’Insee, il y aurait 300 000 logements vacants en Île-de-France.

Société
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don