Municipales : Le grand écart à risque du PCF

Les communistes iront à la bataille sur des listes aux configurations très diverses. Un pragmatisme qui menace l’unité du parti et que tente de conjurer Pierre Laurent.

Alliance avec le PS ou liste Front de gauche, élargie le cas échéant à d’autres formations hostiles aux politiques d’austérité ? Les sections communistes qui n’ont pas encore choisi leur stratégie aux municipales doivent ces jours-ci se prononcer par un vote de leurs adhérents. Vendredi, ce sera chose faite à Marseille, où le chef de file désigné, Jean-Marc Coppola, et les responsables fédéraux travaillent depuis plusieurs mois à la constitution d’une liste initiée par le Front de gauche. À Paris, où la…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents