Pour cause de budget, la gratification des stagiaires dans le secteur public est suspendue

Un pas en avant, un pas en arrière. Le 22 juillet dernier, un amendement de la loi sur l'enseignement supérieur étendait l'obligation de gratification des stages au secteur public. Mais, dans un communiqué du 25 octobre, le ministère de l'Enseignement supérieur a annoncé la suspension de cette extension. Pour le moment, seul le secteur privé est dans l'obligation de verser à ses stagiaires présents plus de deux mois consécutifs une rémunération équivalant à 12,5 % du plafond horaire de la Sécurité sociale,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents