Préparer des obsèques écologiques

Le cercueil en cellulose se dégrade rapidement en terre.

Patrick Piro  • 31 octobre 2013 abonné·es
Que faire ?

Délicat à placer entre la poire et le dessert, mais c’est décidé, Agnès va en parler à Christian. Il devrait se sentir concerné par un « dernier voyage » en accord avec ses convictions écolos. La France autorise deux modes de sépulture :

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Le geste utile
Temps de lecture : 3 minutes