Se soigner n’est pas un luxe

La sénatrice Aline Archimbaud a remis quarante propositions au Premier ministre pour des changements « urgents et à notre portée » afin de garantir l’accès aux soins des plus démunis.

Ingrid Merckx  • 3 octobre 2013 abonné·es

La fraude à la Sécurité sociale ne représente que 0,021 % du déficit du régime général en 2011. C’est ce que rappelle la sénatrice de Seine-Saint-Denis Aline Archimbaud (EELV) dans son rapport de mission sur l’accès aux soins des plus démunis, commandé en mars par le Premier ministre et remis le 24 septembre. La chasse aux fraudeurs ne permettra donc pas de redresser les comptes. Par

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Société Santé
Temps de lecture : 4 minutes