Cyclones : le climat en cause ?

Le typhon Haiyan, le plus puissant jamais mesuré, aurait fait plus de dix mille victimes dans la seule ville de Tacloban. Avec le réchauffement planétaire, ces événements extrêmes devraient se multiplier.

Les instruments satellitaires et les observatoires avaient déterminé le calibre du monstre en formation dès le milieu de la semaine dernière : le typhon Haiyan, en cours de développement dans le Pacifique, s’annonçait comme le plus intense de l’année, et il se dirigeait droit vers les Philippines. Samedi 9 novembre, à l’aube, Haiyan a frappé le centre de l’archipel avec une brutalité inouïe, soit des vents de plus de 300 km/h, et d’invraisemblables pointes à plus de 360 km/h, ce qui classerait le typhon 1…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Le goût subtil de la gentrification

Société
par ,

 lire   partager

Articles récents