Dans l'ouest de la Chine, les femmes voilées sont contrôlées

Il n’y a pas qu’en France que la question du voile islamique exacerbe les tensions. Dans l’ouest de la Chine, à Kashgar, où 90 % des habitants, de l’ethnie ouïghoure, sont musulmans, la dernière trouvaille des autorités locales est une vaste campagne incitant les femmes à ne plus porter le voile, rapporte l’AFP. Le principe : installer des check-points dans les rues, et contrôler l’identité de toute passante voilée. Le nom de l’opération : « Objectif beauté ». D’après l’AFP, outre les contrôles dans la…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents