Iran : À quel jeu joue la France ?

Paris a bloqué un accord sur le dossier nucléaire. À la grande satisfaction d’Israël.

Les grandes puissances ne sont « pas loin d’un accord » avec Téhéran sur le nucléaire iranien, a commenté lundi Laurent Fabius, au lendemain de la conférence de Genève. « Pas loin », mais « nous n’y sommes pas encore », a précisé le ministre français des Affaires étrangères. Et si nous n’y sommes pas encore, c’est justement parce que la France a bloqué un accord qui faisait semble-t-il l’unanimité entre Américains, Russes, Iraniens, Chinois et Européens, à la notable exception de Paris. Il n’est jamais…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Je choisis un pack
Achetez un pack de crédits
pour accéder à cet article.
Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents