Journal d’amiante

Un film d’Emmanuel Roy sur les traces de son père, mort d’un cancer en 1993.

Lorsque le père d’Emmanuel Roy, Henri Roy, décède en 1993, son fils n’a que 17 ans. Le père vient d’être emporté par un cancer de la plèvre, conséquence d’une exposition à l’amiante lors de travaux dans le lycée où il était proviseur. Henri Roy tenait un journal où il a raconté sa maladie, ses rendez-vous chez le médecin, le diagnostic, long à venir, la douleur… Son fils a découvert ce journal des années après et a décidé d’en tirer un documentaire. Ce film est une façon pour lui de faire son deuil,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Boiron : les salariés s’estiment victimes des mauvais choix de l’entreprise

Éco/Social accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents