Les droits des femmes victimes d’une erreur de traduction?

Le vote du Parlement européen rejetant le rapport Estrela, un texte sur les droits des femmes et l’avortement, a-t-il été faussé ? Décryptage.

Lena Bjurström  • 16 décembre 2013 abonné·es

Le 10 décembre, le Parlement européen enterrait le «Rapport Estrela» , du nom de la députée socialiste portugaise Edite Estrela, vice-présidente de la commission pour les droits de la femme et l‘égalité des genres.

Ce «rapport d’initiative» prônait un accès généralisé en Europe à la contraception et à de services d’avortements sûrs, reconnaissant ainsi, sur le principe, l’avortement comme un droit européen. Ce texte

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Société Monde
Temps de lecture : 3 minutes