Nouveau dérapage anti-roms d'un maire UMP

Le maire UMP de Roquebrune-sur-Argens (Var), Luc Jousse, a regretté que les pompiers aient été appelés « trop tôt » pour éteindre un incendie dans un camp rom. La scène se passe le 12 novembre dernier lors d'un conseil de quartier de cette commune de 13 000 habitants, et les propos de l'élu ont été enregistrés par un habitant. Dans l'enregistrement mis en ligne par Mediapart, Luc Jousse se lâche : « Je vous rappelle quand même que les gens du voyage, que dis-je, les Roms, m’ont mis neuf fois le feu. [...]…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.