Alain Soral, l’imposteur

Loin de l’image de l’intellectuel anti « pensée unique » qu’il cultive, ce proche de Dieudonné distille sa haine des juifs, des femmes et des homos dans des pamphlets et des vidéos consternants.

Pauline Graulle  • 9 janvier 2014 abonné·es

Un canapé rouge, une pile de livres, trois statuettes en plaqué or qui font la « quenelle ». Le décor est minimaliste mais le message est clair : ce n’est pas parce qu’il est banni des médias qu’Alain Soral ne parlera pas à la France. Alors, face caméra (et en direct de son salon), il entonne sa logorrhée. Pêle-mêle : la mainmise de Drucker et autres « cadres de la communauté » sur la télévision, « l’immense fortune » de Bertrand Delanoë, les « persécutions judiciaires » de la Licra, « l’idéologie dominante » du mariage pour tous – et même la « sionisation » de Politis  ! La rhétorique du « marabout-bout de ficelle », entrecoupée d’images d’actualités, fonctionne. Soral use d’amalgames pour installer le doute. Et si les médias, « qui nous racontent » que la mort de Clément Méric – ce « petit crétin haineux [^2] »  – « est un ignoble crime politique », étaient manipulés par les défenseurs d’Israël ?

Ces vidéos postées chaque mois, voilà le petit trésor d’Égalité & Réconciliation (E&R). Sur le site Internet du mouvement créé en 2007 par Alain Soral, elles rassemblent des centaines de milliers de spectateurs. Des internautes qui pourront ensuite, en quelques clics, acheter les ouvrages du « dissident », ainsi que les produits dérivés de sa petite entreprise (tee-shirt « Maître quenellier » ou DVD de son film…). Et, pourquoi pas, faire un don pour le « soutenir dans les épreuves qui l’attendent » – merci de libeller le chèque directement à… Alain Soral ! Le site renvoie également vers les activités connexes de l’homme d’affaires : sa lucrative maison d’édition, Kontre Kulture, qui réédite des textes tombés dans le domaine public

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Temps de lecture : 9 minutes