Jean-Marie Le Méné : l’éminence grise des pro-life

Président de la Fondation Jérôme-Lejeune, représentant d’une frange dure de catholicisme, Jean-Marie Le Méné a pris la tête de l’armée des opposants à l’avortement et l’euthanasie.

Ingrid Merckx  • 30 janvier 2014 abonné·es

Dans la guerre contre l’avortement, il compte parmi les gradés. Jean-Marie Le Méné préside la Fondation Jérôme-Lejeune. Une « fondation scientifique et médicale » reconnue d’intérêt public, a-t-il précisé le 19 janvier, lors de la conférence de presse organisée par la Marche pour la vie, dont il est l’un des leaders.

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Publié dans le dossier
Le retour de l'ordre moral
Temps de lecture : 3 minutes